LA POLITIQUE C’EST À TOUS LES ÂGES !

L’avocat Denis Langlois a eu la bonne idée de rééditer son livre "LA POLITIQUE EXPLIQUÉE AUX ENFANTS" paru en 1983. Avec la menace des régimes politiques de plus en plus autoritaires, 2022 est une année cruciale pour éveiller les consciences des jeunes et des moins jeunes.

AU DOS de la première édition : « La politique, ce n’est pas de ton âge. Tu t’en occuperas plus tard, quand tu seras grand, quand tu pourras voter. Pourtant, la politique concerne les enfants autant que les adultes. Elle est de tous les âges : elle est tout simplement la vie, notre vie. »
La nouvelle édition, très bien présentée en format relié, enrichie avec de nouveaux dessins de Plantu, reprend les textes de 1983 accompagnés des observations et réflexions de l’auteur en 2022 sous la rubrique " Ce qui a changé".
Denis Langlois écrit en introduction : « Je suis un vieil écrivain. J’ai dépassé les 80 ans. J’ai aussi été avocat. De quoi bien remplir une vie. J’étais considéré comme un spécialiste des problèmes de police. J’ai même écrit " Les Dossiers noirs de la police française". Spécialiste également de la justice en tant qu’avocat. Mon souhait était de changer le monde. Faire que les habitants de notre planète vivent mieux, dans la justice, la liberté et l’égalité. C’était un rêve fou, mais j’y croyais fermement, je m’étais adressé à ceux qu’on appelle les grandes personnes, j’avais même écrit un " Guide du militant" pour conseiller justement ceux qui voulaient améliorer le monde et pour cela faire de la politique. Et puis un jour, en 1978, je me suis dit : les grandes personnes commencent par être des enfants. Pourquoi ne pas essayer de gagner du temps en parlant dès maintenant aux enfants de politique ?"
Dans un langage simple, avec des arguments accessibles aux plus jeunes, des exemples puisés dans la vie quotidienne ou la vie scolaire, Denis Langlois sensibilise les enfants à des problèmes importants du pouvoir, des partis, des médias, de l’ordre et de la police, de la justice, de la pollution, des inégalités entre les hommes et entre les pays, mais aussi du désarmement. Dans le chapitre sur le désarmement, l’un des plus longs du livre, Denis Langlois laisse apparaître sa position de pacifiste.
Extraits
Il est vrai que, depuis qu’ils possèdent tous deux [les États-Unis et l’URSS] des bombes atomiques, les deux Grands ne se sont jamais battus entre eux. Il est vrai aussi que depuis 40 ans il n’y a pas eu un seul jour de paix dans le monde. L’Union soviétique et les États-Unis ne sont pas assez fous pour se faire directement la guerre, mais ils poussent les autres pays à se battre entre eux. ils se servent d’eux pour agrandir leurs territoires et augmenter le nombre d’États qu’ils domineront.
La France, qui possède elle aussi des bombes atomiques, s’est spécialisée dans la vente d’armes et écoule des chars d’assaut ou des lance-torpilles, comme on vend des aspirateurs ou des bandes dessinées. Quand une fusée a bien fonctionné et provoqué de nombreux morts, celui qui la fabrique se frotte les mains. Il va pouvoir en vendre beaucoup d’autres… On laisse mourir des gens de faim mais on trouve toujours de l’argent pour construire ou acheter des missiles, des roquettes, des bombardiers ou des sous-marins.
Aussi longtemps qu’il y aura des armées et des armes, il y aura des guerres. C’est une vérité à laquelle on ne peut pas échapper. Mais alors les hommes se battront avec leurs mains, à coups de poing, à coups de pierres. Ce n’est pas sûr et de toute façon ce sera moins dangereux qu’à coups de fusil ou de bombe atomique.
Mourir pour la patrie c’est le sort le plus beau, dit la chanson. Et chacun oublie qu’il va mourir pour les marchands de canons, les bénéfices des gros industriels ou les ambitions des généraux.
En 2022, sous la rubrique : " Ce qui a changé", Denis Langlois précise « On peut donc malheureusement écrire que 40 ans après notre monde est toujours en guerre. On pourrait même changer le titre du chapitre. Au lieu de "désarmement" écrire "les guerres" serait plus juste. »
D’où la citation : « La grande raison des guerres c’est le désir de dominer les autres, de les faire travailler à son profit, d’être toujours plus riche, plus puissant. »
Puisse le livre de Denis Langlois faire bientôt partie de toutes les bibliothèques d’établissements scolaires et que les parents se le procurent pour leurs enfants. Un excellent ouvrage d’éducation à la justice et à la paix.
Dans sa conclusion l’auteur élève le débat : « En fait, ce ne sont pas les livres qui sont importants. Mais ce qu’on pense, ce qu’on rêve, ce qu’on fait après les avoir lus. »
Bernard Baissat

LA POLITIQUE EXPLIQUÉE AUX ENFANTS et aux autres, DENIS LANGLOIS-PLANTU, Éditions la déviation, janvier 2022, 15 €.


Dans la même rubrique

Expo Cabu
le 13 juillet 2022
par GY
Les causeries mensuelles du CIRA
le 13 juillet 2022
par GY
Eurosatory - La guerre n’est pas écolo
le 19 mai 2022
par GY
Expo à la Duduchothèque
le 13 avril 2022
par GY
Le nationalisme n’apporte que la guerre
le 2 mars 2022
par GY
Top 100 de l’industrie d’armement
le 1er décembre 2021
par GY
SNU : Soumettre, embrigader, exploiter,
le 28 mars 2021
par GY
Émission Si vis pacem
le 21 décembre 2020
par GY
SI vis pacem
le 26 mars 2020
par GY
Cadeaux de saison
le 22 décembre 2018
par GY