MOTION CONGRÈS 2006
Article mis en ligne le 12 octobre 2006
Imprimer logo imprimer

L’UNION PACIFISTE, section française de l’Internationale des résistants à la guerre (IRG), réunie en Congrès, condamne les provocations policières dans les banlieues affectées par le chômage et la précarité.

Cette politique du tout répressif, banalisée et déversée dans les médias par les profiteurs de guerre (Lagardère groupe édite 90 % des manuels scolaires), déchire le tissu social (8 000 postes d’enseignants supprimés, 13 000 militaires recrutés), et entend casser l’esprit critique : la symbiose armée - école n’a jamais été aussi forte, avec l’innommable racolage de mineurs par l’armée, tant par voie d’affichages publicitaires qu’avec la Journée d’appel de préparation à la défense (JAPD).

Cette guerre décidée dans les banlieues et aux carrefours du territoire (plan Vigipirate), se double d’un recrutement inégalé de femmes par « la Défense ». Cette fausse parité, dans l’institution militaire, se trouve confrontée au vrai visage de l’armée face à ses méthodes violentes (intimidations, brutalités, viols...) véritables armes de destruction des humains.

L’UPF affirme que, si le gouvernement peut du jour au lendemain décréter la reconversion des activités civiles en activités de guerre, l’inverse doit pouvoir s’appliquer dès aujourd’hui.

Paris, le 1er octobre 2006

Union pacifiste de France, BP 196, 75624 Paris cedex 13, Tél : 01 45 86 08 75, www.unionpacifiste.org

Actus

Dans la même rubrique

Non au missile M 51 !
le 26 octobre 2006
MOTION PROCHE-ORIENT
le 12 octobre 2006
MOTION AFRIQUE
le 12 octobre 2006
MOTION OBJECTION
le 12 octobre 2006


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.33