Collectif Ni guerres ni état de guerre
Réunion-débat avec Claude Serfati
Article mis en ligne le 27 juin 2017

par GY
Imprimer logo imprimer

« Le militarisme, au cœur de l’Etat français »

Jeudi 29 juin 2017 à 19H

Bourse du Travail de Paris (3 rue du Château d’eau 10ème)
Salle Jean Jaurès

Les guerres conduites par la France, essentiellement en Afrique, et pudiquement nommées « opérations extérieures », demeurent discrètes, voire cachées (comme en Libye en ce moment). Elles sont pourtant incessantes : 111 interventions militaires entre 1991 et 2015, cinq par an ! Ces « opérations extérieures », si coûteuses en vies humaines et en destructions pour les peuples d’Afrique et du Moyen Orient, ont leurs racines à l’intérieur du pays, et reposent sur un socle militariste qui imprègne et structure sa vie politique, économique, intellectuelle et morale.
Pour comprendre d’où vient ce militarisme, pourquoi il colore la vie du pays depuis deux siècles quels que soient les régimes et les gouvernements, comment il a prospéré de la France colonialiste d’hier à la France impérialiste d’aujourd’hui, venez débattre avec Claude Serfati le jeudi 29 juin à 19 heures.

Claude Serfati a consacré de nombreux ouvrages au bras armé du capitalisme. Dans son dernier livre, « Le militaire, une histoire française », il établit comment l’activisme militaire est une « passion française ». Il montre comment, depuis l’Empire, le militaire s’est installé au cœur de l’Etat français et de l’économie française. Il indique comment la Vème République a donné à l’institution militaire une place sans équivalent dans aucune autre démocratie.
A l’heure où le nouveau président de la République remonte les Champs Elysées en véhicule militaire blindé, où il consacre sa première visite aux soldats de la Françafrique, où il propose une loi intégrant l’état d’urgence dans le droit commun, il est important de venir débattre avec Claude Serfati du regain du militarisme et de la pratique sécuritaire.

>

Par ailleurs, le Collectif s’associe à la manifestation contre l’état d’urgence permanent (projet de loi en cours) le samedi 1er juillet à 15 heures place de la République à Paris

Actus



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.33