Suède, terre de refuge
Article mis en ligne le 22 septembre 2015
dernière modification le 24 septembre 2015

par GY
Imprimer logo imprimer

Dans le Vasamuseet, le musée de Stockholm le plus visité par les touristes, je pense
avoir compris pourquoi les Suédois ont renoncé à faire la guerre. Après plusieurs siècles
de conflits avec le Danemark pour s’assurer la suprématie dans la mer Baltique, les Suédois
ont été témoins, le 10 août 1628, d’un naufrage extraordinaire : le Vasa, le plus grand navire
de guerre, coule le jour de sa première sortie en mer, à quelques dizaines de mètres du port
de Stockholm. Est-ce un symbole de l’inutilité des guerres pour construire un pays prospère
et accueillant ? Aujourd’hui les Suédois, plus que d’autres Européens, ont pris conscience
des désastres provoqués par les conflits armés et sont sensibles aux drames des victimes civiles. Ce pays accueille sur son sol des réfugiés du monde entier.

PDF - 568.8 ko
Suède, terre de refuge

Actus



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.33