Fort de Vaujours
"Sauvons la Dhuis"
Article mis en ligne le 2 juillet 2014
dernière modification le 22 juin 2014
Imprimer logo imprimer

La lettre d’information du collectif "Sauvons la Dhuis" datée du 20 juin fait un point sur la situation du Fort de Vaujours et souligne l’irresponsabilité totale des services de l’État.
L’ensemble du message peut être lu sur le document pdf ci-dessous.

Voici quelques éléments :

- Le 17 février 2014, des associations du collectif "Sauvons la Dhuis" ainsi qu’Ile de France Environnement ont adressé un courrier officiel au ministre de la défense pour d’obtenir des informations précises sur la localisation et la nature des pollutions liées aux expériences qui ont été réalisées sur le Fort de Vaujours (développement des détonateurs des bombes atomiques françaises de 1955 à 1997). Des expérimentations toujours frappées du secret défense.

- Les informations fournies par le CEA sont fragmentaires, contradictoires ou volontairement erronées. Mais toute une série de documents officiels et officieux vient les contredire. Ainsi le 25 février dernier, il a été démontré que le site était toujours contaminé à l’uranium et que Placoplâtre a entamé depuis la destruction du fort avec un protocole (rejeté par l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire –IRSN -), qui n’apporte pas de garanties suffisantes pour la santé des travailleurs et des populations riveraines.

- Le collectif "Sauvons la Dhuis" exige donc toujours la levée immédiate du secret défense sur les activités du CEA sur le fort de Vaujours de 1955 à 1997, l’arrêt immédiat des démolitions en cours et l’abandon définitif du projet d’exploitation du site par la société Placoplâtre, filiale du Groupe Saint-Gobain.

Pour visiter le site du collectif SAUVONS LA DHUIS : http://sauvons.dhuis.fr

Et le lien vers la pétition en cours : http://www.change.org/FortdeVaujours

Téléchargements Fichier à télécharger :
  • fort_de_vaujours.pdf
  • 6.8 ko / PDF

Actus



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.33