Lyon : projet d’exposition
"Les résistances à la guerre s’affichent"
Article mis en ligne le 14 janvier 2014

par la rédaction
Imprimer logo imprimer

Cette exposition a pour objectif, dans une première partie, de mettre en perspective historique différents événements qui ont amené des individus et des groupes à prendre position et à lutter pour une société de paix, contre la guerre et sa préparation, depuis le début du vingtième siècle. L’importance de cette partie dépendra directement des divers documents que nous pourrons collecter pour cette contextualisation historique.

Une deuxième partie de cette exposition s’intéressera plus particulièrement à ces diverses luttes menées à Lyon et dans la région, depuis les années soixante jusqu’à nos jours. Pour cette partie, nous sommes en possession de nombreux documents originaux exploitables, correspondant à cette période.

Fil rouge : deux itinéraires militants :

Louis Lecoin (1888 - 1971)

Au plan national, celui de Louis Lecoin, militant pacifiste et libertaire.
Il a été tout au long de sa vie fortement impliqué dans le mouvement social, et dans le mouvement pacifiste. Ceci lui a valu un total de 12 ans de prison. En 1962, il fit une grève de la faim qui déboucha sur un projet de loi sur l’objection de conscience adopté
en 1963.
Son nom fut proposé en 1964 pour le prix Nobel de la paix. Il demanda son retrait afin de laisser plus de chances à Martin Luther King.

Jean-Pierre Lanvin (1924 - 1997)

Au plan local, c’est l’itinéraire de Jean-Pierre Lanvin qui nous a paru le plus marquant. Il s’agit d’une des figures principales de la nonviolence active sur Lyon et la région. On le retrouvera au premier rang dans la lutte de soutien aux indépendantistes pendant la
guerre d’Algérie. Il mènera de nombreuses actions contre la bombe atomique française. Il sera parmi les fondateurs du Garm (Groupe d’action et de résistance à
la militarisation), qui marquera Lyon et la région par ses actions en faveur des objecteurs, des insoumis, des renvoyeurs de livrets militaires, et par ses actions contre les tribunaux militaires, le nucléaire militaire, pendant les années 1970-1980. Il sera, bien entendu, un des animateurs du soutien aux paysans du Larzac sur Lyon, pendant la même période. Ses activités pour la paix se prolongeront ensuite par de nombreux convois humanitaires, par de nombreuses marches internationales pour la paix. Les archives de Jean-Pierre Lanvin ont été confiées à l’Observatoire des armements.

Ces deux personnalités permettront l’exploration de toutes ces implications militantes dans notre région.

IMPORTANT : nous invitons les visiteurs à lire le "4 pages" inséré en document joint, dont ont été tirés les textes ci-dessus, destinés à donner un avant-goût de la valeur de ce projet.

Téléchargements Fichier à télécharger :
  • dossier_expo_1914-2014.pdf
  • 1.2 Mo / PDF

Actus



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.33