Prisonniers pour la paix
Journée du 1er décembre

La liste des prisonniers pour la paix 2019, établie par l’Internationale des résistants à la guerre depuis plus de cinquante années et publiée chaque 1er décembre, est disponible sur le site https://wri-irg.org/fr/node/4718?language=fr

Idées d’actions

Le 1° Décembre, prendre un peu de temps pour écrire à celles et ceux qui sont en prison pour leur travail en faveur de la paix – essayer d’écrire au moins à quatre personnes différentes ;

Organiser une séance collective d’écriture de cartes postales avec votre groupe pacifiste et vos amis dans un restaurant ou une salle de réunion ;

Poser une table de presse au centre ville, en jouant un peu de théâtre de rue, ou faites d’autres choses pour attirer l’attention et susciter l’intérêt des passants en leur donnant des cartes à signer.

Pour la liste la plus à jour des Prisonniers pour la paix : http://wri-irg.org/inprison

Soutenir notre futur

Depuis plus de 50 ans, l’IRG publie les noms et l’histoire des prisonniers pour la paix. Aidez-nous à maintenir cette tradition. Envoyez une donation spéciale à l’IRG pour participer au financement de notre recherche pour l’an prochain.
Contributions à : War Resisters’ International, 5 Caledonian Rd, London N1 9DX, Britain (email pfp@wri-irg.org).

Recevez des nouvelles régulièrement

Vous pouvez vous abonner à notre réseau d’alerte pour les objecteurs, afin être à jour sur les incarcérations et pouvoir envoyer vos lettres de protestations et courriels à : http://lists.wri-irg.org/sympa/info/co-alert
pour être à jour sur le statut de l’objection de conscience, le travail de contre-recrutement et la conscription dans le monde, abonnez-vous à CO Update – la lettre d’info bimensuelle du programme Right to Refuse to Kill, à http://lists.wri-irg.org/sympa/info/co-update

Envoi de cartes et lettres

• Envoyer les cartes sous enveloppe ;
• Mentionner vos nom et adresse sur l’enveloppe (cas de retour à l’expéditeur) ;
• Soyez bavards et créatifs : joindre des photos de votre vie ou des dessins ;
• Faites savoir aux prisonniers ce que vous faites pour stopper la guerre et ses préparatifs ;
• Ne pas écrire de choses qui peuvent mettre en danger le prisonnier ;
• Pensez à ces attentions que vous aimeriez recevoir si vous étiez en prison ;
• Ne commencez pas votre message par " Vous êtes si courageux, je ne pourrais jamais faire ce que vous avez fait " ;
• Se rappeler que le prisonnier peut ne pas avoir la possibilité de répondre.

M.M.